dimanche 22 avril 2012

Que faire l'après midi de samedi


Réponse : Une grosse après midi jeux au club !!! (pour l’archiduc hein grosseu aprèm dé ieux !!!)

Nous avons attaqué doucement par un petit combat aérien en mode bi-plans.

Nous avions sur le terrain les deux avions allemands contre deux avions alliés (anglais et français)
Les deux patrouilles décollèrent à l'aube pour survoler la campagne française et au bout de quelques temps le Capitaine De la Burnerie faisait signe à sont ailié que deux allemands leur fonçaient dessus.

Quelques jolies passes d'armes et himelmann  vint agrémenter cette matinée








video


Mais la conclusion fut sans appel, les allemands durent bientôt compter deux pilotes de moins dans leurs rangs ... ...

Les fiers pilotes allemands
Tizizus ayant pris avec lui la version 40 de Wing of war c'est avec des avions plus modernes et une règle légèrement différente que nous avons continué cet après midi.

Le théâtre des opérations a par la même occasion traversé le chanel pour rejouer la bataille d'Angleterre. Les braves pilotes anglais aux commandes de leurs Spitfire contre les pilotes allemands sur BF109.

Le combat fut serré, et c'est le flanker de l'archiduc Tizizlau qui sauta en parachute le premier, malheureusement suivi par le brave rookie anglais le lieutenant Alexander.


 Il ne resta bientôt plus que Von Tizizlau et le Fly Cap'tain  Burnery !!! Malheureusement une acrobatie mal ajustée et Burnery se retrouvait devant le terrible Messerchmitt  ... ... A son tour il abandonna son avion.
 

Puisque nous étions en 40 et bien nous y sommes restés, mais avec une partie de RoE cette fois. 
Quelque part dans un village Alsacien, deux patrouilles allemandes commandées par Von Tizizlau (Freindrish le jumeau du pilote ... non non c'est pas le même) et de son aide de camp le capitaine Wulfewulfe était en reconnaissance dans un village. C'était sans compter sur les soldats français de 153ème régiment d'infanterie que le commandant Gabriel de Pabonentactique avait judicieusement positionné pour attendre l'ennemi.

videoLes progressions furent lentes mais au bout de quelques tours, le plomb commença à voler. Et les hommes à tomber. Jusqu'au tournant de ce combat ou la HMG française parfaitement placée subit une attaque en règle qui décima d'un coup l’appui.










Malgré ce revers, les français se battirent et progressèrent reprenant pied à pied le terrain occupé.

Malheureusement les choix tactiques du début conduisirent à une retraite forcée des français, le feu nourri des allemands sur le flanc gauche qui était privé de tout soutien tomba peu à peu.

A la fin de la partie de RoE il n'était que 10 heures. Largement le temps pour une partie de  Dystopian wars !!! . Nouvelle partie de découverte en mode naval uniquement.

La République de France contre l'Empire du Soleil Levant (décidément les français sont à l'honneur !!! à cause des présidentielles à n'en pas douter !!!)
.








Pour une fois, je ne jouais pas, mais c'est instructif de voir une partie d'un nouveau jeu. Outre les règles il y a la partie tactique également. Finalement Dysto est un bon jeu assez simple, mais les règles sont , à mon goût, très mal rédigées et ne pas les avoir en français n'aide pas vraiment.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire